/ / / / LES SOLEILS DES INDEPENDANCES D’AHMADOU KOUROUMA
Promo !

LES SOLEILS DES INDEPENDANCES D’AHMADOU KOUROUMA

1,000 CFA

soleils de la chaleur vivifiante, ou lumière trop ardente ;soleil joyeux des aubes heureuses, ou voile ou proche encore des grands orages . l’on se rend vite compte, toutefois en lisant le roman de kourouma, que les soleils des indépendances ne sont pas entièrement bénéfiques et paisibles « …les soleils des indépendances, disent les malinké »(p.9)

Catégories : , Étiquette :

Description

I- BIBLIOGRAPHIE

  • Eza Boto a publié plusieurs ouvrages dont :
  • Ville Cruelle, sous le pseudonyme d’Eza Boto en 1954
  • Le pauvre Christ de Bomba,Edition laffant en 1956
  • Mission terminée, Edition Corséa en 1957 puis obtiendra le prix Sainte-Beuve en 1958
  • Le Roi Miraculé en 1958
  • Main Basse sur le Caméroun, Edition Maspero en 1972
  • Remembrer Ruben en 1974

II- STRUCTURE DE L’ŒUVRE

  • L’œuvre comprend 223 pages  dont 13 chapitres et trois grandes parties :
  •  .La première partie parle de Banda et de sa mère (amour filial) .
  • La deuxième partie parle des tribulations de Banda dans la ville et les rencontres avec Adilia et Koumé.
  • La troisième partie parle de la réalisation des  vœux de Banda et son épilogue.

III- RESUME DU ROMAN

L’œuvre Ville cruelle raconte l’histoire d’un jeune homme appelé Banda. orphelin de père,Banda fut élevé par sa mère a Bamila . Il voulait se marier pour satisfaire le vœu de sa mère presque mourante. Mais il lui fallait de l’argent pour la dote de sa fiancée. C’est ainsi qu’il décida de vendre son cacao en ville. Mais là, l’homme fut confronté aux terribles réalités de la ville marquée par la cruauté, l’exploitation, le vol, le crime, etc .

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “LES SOLEILS DES INDEPENDANCES D’AHMADOU KOUROUMA”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *